12 décembre 2006

Petite ode au féminisme, et autres causes perdues

[ - M'aimeras-tu enfin, si je trace jusqu'à ta bouche un chemin de mes dents? ]   Il y avait bien eu Hendrix gratté à la sèche par les doigts agiles, et des heures plus tôt, les Girls on top sur la scène, où les yeux voulaient hurler et les bras jaillir de la poitrine pour agripper les éfluves volatiles gueulées dans les micros. Laissant s'appesantir les cerveux aux oreilles saoules dans la bière bue au goulot, on pense aisément que le punk est une excellente raison de sortir de sa léthargie pour vivre un... [Lire la suite]
Posté par Chiromancie à 20:19:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]